Bulcourt.fr | CRJ Limousin
21864
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-21864,page-child,parent-pageid-21634,qode-social-login-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.5,menu-animation-underline-bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

CRJ Limousin

Conseil Régional des Jeunes du Limousin
Région Limousin logo

Le Conseil Régional des Jeunes du Limousin est une ancienne instance de consultation et de participation des jeunes à la vie publique sur le territoire de la région Limousin. Créée en 2005, cette assemblée s’adressait spécifiquement à tous les jeunes de 15 à 21 ans qui résident ou exercent une activité en Limousin. Le CRJ a disparu avec la suppression de la région Limousin en 2015.

 

Cette assemblée citoyenne consultative proposait un cadre spécifique à l’expression et l’engagement des jeunes. Son objectif etait d’être à la fois un lieu d’apprentissage de la vie démocratique, un outil de découverte de l’institution régionale et un espace d’échange régulier entre jeunes Limousins et élus de la région.

 

Le Conseil Régional des Jeunes permettait de faire entendre la voix des jeunes lors de l’élaboration des politiques régionales, et de les associer à la construction collective de projets dans des domaines aussi variés que le sport, la culture, la santé ou l’environnement.

Stage / Novembre 2007 / Consultant AMOA

Ce stage a été réalisé dans le cadre de la Licence « Servicetique » parcours « assistant chef de projet » au sein de la Direction de la Jeunesse du Conseil Régional du Limousin. Pour plus d’informations sur cette formation, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Voir la fiche de la licence

Pour ce premier stage de licence, j’ai été missionné par le Conseil Régional des Jeunes du Limousin afin de réaliser une étude concernant la faisabilité économique et technique de la mise en place d’un site répertoriant les cours disponibles en ligne.

Les principales contraintes du projet ont été :

  • La dispersion et la volatilité des informations : Il y a énormément de sources et de sites disponibles traitant de cette thématique;
  • La véracité des sources : Il faut qu’il y ait un contrôle à posteriori sur l’exactitude des cours et des informations.
  • Ne doit pas nécessiter de moyens humains supplémentaires pour l’alimenter : Aucune création de poste ou d’allocation horaire d’un agent sur ce projet n’est prévu.

 

Afin de pallier à ces contraintes, j’ai proposé au terme de mon étude, la mise en place d’un système de bookmarking social, régulé par tri des sources selon le principe de popularité. Ce sont les écoliers qui sont les acteurs de la vie du site (gestion humaine limité coté CRJ).